Bill Gates a mis en garde contre les deux prochains désastres auxquels la planète sera confrontée après avoir prédit l’apparition d’un virus dévastateur.

Le fondateur de Microsoft a déclaré lors d’un Ted Talk en 2015 qu’une épidémie impliquerait un virus « où les gens se sentent suffisamment bien pendant qu’ils sont contagieux pour prendre l’avion ou se rendre sur un marché ».

Mais le milliardaire, aujourd’hui âgé de 65 ans, a averti que le monde ne serait pas préparé à la prochaine épidémie lors de son discours, qui a eu lieu cinq ans avant la pandémie de coronavirus qui a maintenant tué 2,3 millions de personnes dans le monde.

Près de six ans plus tard, le pionnier de la technologie a déclaré qu’il pensait que les plus grandes menaces pour l’humanité dans les années à venir étaient le changement climatique et le bioterrorisme, selon le Daily Star.

Retour sur le Ted Talk de 2015, intitulé « The Next Outbreak ? Nous ne sommes pas prêts », a récemment déclaré M. Gates à la chaîne YouTube de Veritasium : « Il n’y a pas de bon sentiment à avoir quand on dit ‘je vous l’avais dit' ».

Il a ajouté : « Aurais-je pu être plus persuasif ? Il existe un certain nombre de virus respiratoires et, de temps en temps, il y en a un qui se présente.

« Les maladies respiratoires sont très effrayantes parce que vous vous promenez encore dans un avion, un bus quand vous êtes infectieux. Contrairement à d’autres maladies comme le virus Ebola, où vous êtes la plupart du temps dans un lit d’hôpital au moment où la charge virale infecte d’autres personnes ».

Gates a ensuite donné son avis sur les principales menaces qui pèsent sur le monde aujourd’hui.

Il a déclaré « L’une d’elles est le changement climatique. Chaque année, le nombre de décès serait encore plus élevé que celui que nous avons connu dans cette pandémie ».

Il a ajouté : « Le bio-terrorisme. Quelqu’un qui veut causer des dommages pourrait créer un virus et cela signifie que le coût, la chance de se heurter à cela est plus important que les épidémies d’origine naturelle comme celle que nous connaissons actuellement ».

Source : Dailystar Traduction : Les Moutons Rebelles