in ,

Bill Gates met en garde contre une pandémie pouvant tuer 30 millions de personnes

L’humanité pourrait connaître une immense pandémie, aussi forte que celle de la grippe pandémique que le monde a connue en 1918, d’après le milliardaire Bill Gates. Dans le rapport annuel Goalkeepers, il évoque la menace la plus terrible à laquelle le monde pourrait faire face dans la prochaine décennie en emportant environ 30 millions de vies.

La menace inévitable qui s’approche à grands pas de l’humanité serait une éventuelle éruption pandémique, qui serait capable de tuer environ 30 millions personnes, indique Bill Gates dans le récent rapport Goalkeepers. Annuellement, ce rapport de la fondation de Bill et Melinda Gates présente les dernières découvertes mondiales dans le domaine de la santé publique.

«Nous arrivons sur le centenaire de la grippe pandémique de 1918», a déclaré Bill Gates à Business Insider. «Nous avons heureusement été épargné de telles pandémies pendant ces 100 dernières années, mais il est inévitable qu’une éruption pandémique de virulence égale apparaisse».

Un simple virus de la grippe pourra provoquer une pandémie dans le futur, étant capable de se déclencher naturellement ou à l’aide de bioterroristes qui seront en mesure de synthétiser une souche de bactéries, poursuite le milliardaire. D’après Bill Gates, un tel virus serait capable de tuer plus de 30 millions de personnes en moins d’un an. Le milliardaire estime qu’une pandémie de cette échelle pourrait se déclencher dans les 10 à 15 années à venir.

Lors d’une conférence de presse, Bill Gates a déclaré qu’il y aurait du progrès dans le domaine du traitement des maladies chroniques et infectieuses, pourtant, d’après lui, l’humanité n’est pas encore préparée à faire face à leur variété. La fièvre des marais, la pneumonie et le VIH sont encore très répandus dans les pays en voie de développement. On trouve partout dans le monde des maladies chroniques, telles que le diabète, la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurologiques.