in

Botswana : des centaines d’éléphants meurent dans des conditions mystérieuses

Depuis plus d’un mois, les éléphants au Botswana sont victimes d’un mal mystérieux. Quelque 350 éléphants ont été retrouvés morts lors de plusieurs survols dans la région. Les autorités du pays ont lancé des analyses pour comprendre la cause. Deux pistes sont envisagées.

« Nous avons reçu un rapport sur la mort de 356 éléphants dans le nord du delta de l’Okavango, et jusqu’à présent nous avons confirmé la mort de 275 pachydermes« , a déclaré à l’AFP le directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana, Cyril Taolo.

Les images aériennes des carcasses des éléphants découvertes dans le delta de l’Okavango. © The Guardian

Des éléphants en vie ont été observés très faibles, léthargiques, et certains désorientés et rencontrant des difficultés pour se déplacer, a précisé le directeur de l’ONG Michael Chase, ajoutant que mâles et femelles de tous âges semblaient concernés par cette « maladie mystérieuse ».

L’empoisonnement ou la maladie ?

Pour le moment, le mal qui frappe les éléphants d’Afrique reste mystérieux. Cyril Taolo, directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana a annoncé : « Nous avons envoyé des échantillons pour analyse et nous attendons les résultats dans les prochaines semaines. »

Qu’importe la cause de ce mal mystérieux, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les éléphants d’Afrique, déjà menacés. De plus, le delta de l’Okavango abrite près de 15.000 éléphants, soit près de 10 % de la population d’éléphants du pays.