in

« Ça frise le ridicule » : le nouveau coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut sur le confinement

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, Jean-Pierre Pernaut ne se gêne pas pour dire de ce qu’il pense. En effet, en avril dernier, le présentateur de TF1 s’était lâché à la fin de son JT de 13 heures, dénonçant les mesures prises par le gouvernement concernant l’ouverture et la fermeture de certains commerces qu’il jugeait « incohérentes ».

Fin août, Jean-Pierre Pernaut s’en était également pris à la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement, s’étonnant du maintien du Mondial La Marseillaise à pétanque alors qu’en raison des mauvais chiffres sanitaires, les bars et restaurants marseillais devaient leurs rideaux à 23 heures le soir. « Un paradoxe » avait jugé le journaliste.

Et encore une fois, ce mardi 17 novembre, Jean-Pierre Pernaut n’a pas hésité à exprimer son mécontentement. Abordant le sujet sensible de la fermeture des commerces non essentiels, il a évoqué le cas de Monaco, où les règles françaises ne s’appliquent pas. En effet, le confinement n’est pas en vigueur dans la principauté.

Seul un couvre-feu a été mis en place, mais avec une dérogation pour les « clients des restaurants ». Une situation qui attire les Français frontaliers, qui peuvent venir se déconfiner le temps d’un repas.

Une situation »qui frise le ridicule », a dénoncé Jean-Pierre Pernaut. « Là-bas, apparemment, il n’y a pas de Covid dans les restaurants et les commerces, qui sont ouverts. Ils n’ont jamais eu autant de clients venus de chez nous », a déploré le présentateur.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0