Caisses automatiques: dix à quinze mille emplois de caissières supprimés en dix ans

Une batterie de caisses en libre-service, à côté desquelles une « animatrice de caisse » prodigue des conseils au client : le modèle se répand comme une trainée de poudre, menaçant un métier né avec l’essor de la grande distribution dans les années 60.

Caisses automatiques
Caisses centrales du Magasin Monoprix Passy Plaza situe dans le XVIeme arrondissement de Paris. *** Local Caption *** caisse automatique caisses automatiques centre commercial commerce distribution economie ecran encaissement enseigne magasin monoprix passy plaza plazza supermarche

Caisses automatiques: dix à quinze mille emplois de caissières supprimés en dix ans , »Ca tue l’emploi ! », s’insurge Evelyne (les prénoms ont été modifiés), 30 ans de caisse chez Carrefour à Paris. « Et puis c’est pas humain. Vous lui dites bonjour, vous, au robot ? »

En face d’elle, Jeanine, 80 ans, approuve vigoureusement. « Ils ont refait entièrement le magasin et parfois on n’a que des caisses automatiques ouvertes. Il faut toujours aller vite, vite, mais ils pensent à nous, les gens âgés ? »

Dans son dos, une jeune femme l’oreille vissée au téléphone portable prend résolument la direction des caisses automatiques, passe deux melons au scanner et paye sans même raccrocher.

« C’est entré dans les moeurs, la moitié des magasins sont équipés de caisses automatiques », relève Daniel Ducrocq, spécialiste de la distribution chez Nielsen. Le cabinet estime que 10 % du chiffre d’affaires des grandes surfaces passe par des caisses automatiques.

On les trouve massivement dans les supermarchés de proximité où le client urbain cherche du « dépannage » à toute heure.

Car les caisses automatiques permettent d’ouvrir à moindre coût le soir ou la nuit, ou encore de contourner la loi interdisant aux grandes surfaces alimentaires d’employer les salariés le dimanche après 13h. Dimanche dernier, à Angers, quelque 200 manifestants ont protesté contre l’ouverture l’après-midi d’un hypermarché Casino équipé uniquement de caisses automatiques. Une première pour un hyper, mais une pratique instaurée «  sans difficulté » dans 82 supermarchés Casino, relève le groupe.

Le nombre de caissières a baissé de 5 à 10 %

Depuis une dizaine d’années, le nombre de caissières a baissé de 5 à 10 %, avec 150 000 emplois équivalents temps plein aujourd’hui, selon la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

En cause, l’automatisation, mais aussi la crise des hypermarchés. «  C’est le circuit qui se porte moins bien, et celui qui emploie le plus de caissières », observe Daniel Ducrocq. Des études aux Pays-Bas et au Royaume Uni estiment que 10 à 30 % des emplois devraient être concernés par le développement du numérique, relève la FCD.

Via : lavoixdunord

Lire aussi :