Calais : faute de candidats à l’AstraZeneca, un centre de vaccination ferme plus tôt que prévu


Un centre de vaccination de Calais a fermé ses portes plus tôt que prévu. Motif : il n’y avait pas assez de candidats au vaccin AstraZeneca. Selon le maire, les cas de thromboses relayés par les médias ont accentué les réticences.

Le 3 avril, le centre municipal de vaccination situé au Forum Gambetta à Calais (Pas-de-Calais) a fermé ses portes plus tôt que prévu. Sur les 750 doses d’AstraZeneca que les autorités souhaitaient administrer l’après-midi, seules 200 ont trouvé preneur parmi les 300 rendez-vous pourtant enregistrés rapporte Le Figaro.

La maire LR de Calais, Nathalie Bouchart, établit un lien direct avec les cas de thromboses (soit l’apparition de caillots sanguins) relatés par la presse : «Depuis l’annonce des sept décès au Royaume-Uni liés à ce vaccin, les annulations de rendez-vous se sont multipliées», a-t-elle expliqué au quotidien. Signe que ce vaccin précisément suscite des inquiétudes : les 560 injections de doses du vaccin Pfizer/BioNTech prévues le matin même ont quant à elles toutes été administrées.

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

[VIDEO] Plusieurs ministres surpris dans des restaurants clandestins parisiens

Alex, 19 ans, SDF et 645 € de PV pour non-port du masque