Des centaines de manifestants se sont rassemblés devant la résidence de l’ambassadeur de France en Israël en réaction aux propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures du prophète Mohammed. Dans la bande de Gaza, des protestataires ont brûlé des photos du Président français 

Environ 200 personnes ont manifesté samedi soir devant la résidence de l’ambassadeur de France en Israël Éric Danon pour dénoncer les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures du prophète Mohammed tandis que des manifestants ont brûlé des photos du président français dans la bande de Gaza.

Les protestataires ont appelé sur des banderoles rédigées en arabe à la défense du prophète Mohammed, lors de ce rassemblement qui a débuté après la prière du soir à Jaffa, ville en grande partie arabe jouxtant la métropole Tel-Aviv. La manifestation s’est dispersée sans incident.

À Khan Younès, dans la bande de Gaza, enclave palestinienne de deux millions d’habitants dirigée par le mouvement islamiste Hamas, une poignée de manifestants ont brûlé des photos d’Emmanuel Macron et appelé à la défense du prophète et de l’islam, selon des témoins.

La campagne de boycott visant la France prend de l’ampleur