in

Ce panneau solaire produit de l’électricité même dans le noir

Le panneau solaire est excellent, mais lorsque le soleil se couche, ça se transforme en un objet de métal sans grande importance .

Mais une nouvelle invention pourrait nous permettre de continuer à générer de l’énergie renouvelable même dans le noir, rapporte le New York Times. L’ingénieur électricien Aaswath Raman, de l’Université de Californie à Los Angeles, a mis au point un appareil capable d’exploiter l’énergie d’un ciel sombre pour alimenter une LED, indiquant une nouvelle invention pour les énergies renouvelables.

Les panneaux solaires du Futur

Les conclusions de Raman ont été publiées dans la revue Joule . Son appareil, fabriqué à partir de matériaux faciles à trouver, notamment de la mousse de polystyrène et des pièces en aluminium disponibles dans le commerce, le processus permet aux objets de libérer de la chaleur après le coucher du soleil.

La partie supérieure de l’appareil refroidit plus rapidement que la partie inférieure, ce qui lui permet de transformer le changement de température en électricité à l’aide d’un générateur thermoélectrique.

Est-ce plus puissant que le panneau solaire classique ?

Malheureusement, ce n’est pas plus puissant. Le panneau solaire nocturne peut alimenter une LED , c’est trois fois moins puissant que la panneau solaire classique comme le souligne le Times.

«Ils ont suggéré des solutions raisonnables pour augmenter les performances de leur appareil», a déclaré Jeffrey Grossman, scientifique au MIT, au Times. « Mais il reste un long chemin à parcourir s’ils veulent l’utiliser comme alternative aux panneaux solaire classique »

Lire aussi :

Les abeilles qui passent entre deux antennes 5G de Californie meurent les unes après les autres

Source : Nytimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

réseaux sociaux

L’impact des réseaux sociaux sur la santé mentale des jeunes

réfugiés

Suisse : une association forme les réfugiés au codage informatique