in

CENSURE : Après YouTube, Instagram et Facebook, TikTok décide à son tour de bannir Dieudonné

Le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT annonce ce matin sur Twitter que Dieudonné a été banni de l’application TikTok après avoir été banni de YouTube et de Facebook ces dernières semaines. Et le Préfet Frédéric Potier de lance un appel pour que Twitter face de même et bannisse à son tour le polémiste.

Depuis le lundi 3 août, il n’était déjà plus possible d’accéder à la page Facebook de Dieudonné M’Bala M’Bala. Le réseau social de Mark Zuckerberg a en effet supprimé le compte de l’humoriste et militant politique. La page en question recensait pas moins de 1,2 million d’abonnés.

Un porte-parole de Facebook explique les raisons de cette suppression en ces termes : « En conformité avec notre politique sur les individus et les organismes dangereux, nous avons banni de manière permanente Dieudonné M’Bala M’Bala de Facebook et d’Instagram. Bannir une personne de manière permanente de nos services est une décision que nous pesons toujours avec attention, mais les individus et organisations qui attaquent les autres sur la base de ce qu’ils sont n’ont pas leur place sur Facebook ou sur Instagram. »

Le 29 juin dernier, sa chaîne YouTube était effacée. Condamné plusieurs fois pour antisémitisme, l’humoriste avait enfreint le règlement de la communauté en diffusant des vidéos contenant des propos diffamatoires et menaçants. Selon la filiale française du site de streaming vidéo, des dizaines de vidéos contrevenaient ainsi aux règles établies par YouTube.

Si Dieudonné s’est fait évincé de YouTube, Facebook et Instagram, à l’heure actuelle, son compte Twitter quant à lui toujours actif. L’humoriste y recense près de 153 000 abonnés. Le jour même de son éviction de Facebook, Dieudonné a par ailleurs posté sur Twitter un message invitant ses abonnés à le rejoindre sur Telegram.

Source