Christine Berrou Zemmour

L’humoriste et chroniqueuse dénonce une censure alors qu’elle avait préparé une chronique avec une vanne sur Eric Zemmour.

Dans un tweet particulièrement relayé, Christine Berrou partage une capture d’écran de la conversation qui a mené à cette décision. “Voilà ce que devient Europe 1”, ajoute-t-elle à la capture avec un coeur brisé. Dans la discussion qui est affichée, une personne de la rédaction d’Europe 1 indique qu’il est “plus raisonnable” de retirer de sa chronique “cette allusion à Zemmour”.

« Une personne dangereuse est en train de devenir intouchable »

Dans une interview accordée à Télérama, Christine Berrou est revenue sur les faits. Dans sa chronique, l’humoriste faisait un clin d’œil à la fête des pères en imaginant un dialogue entre une institutrice et ses élèves.

« On va faire des colliers de nouilles. Non, mon papa il est allergique au gluten ! Bon alors on va faire des porte-clefs en cuir. Non, mon papa il est vegan, il ne porte pas de cuir ! Bon alors on va dessiner des bonshommes qui sourient. Non mon papa c’est Eric Zemmour, il n’aime pas les gens heureux », devait-elle s’exclamer.

La surprise n’a été que plus grande lorsque Christine Berrou a appris qu’un journaliste avait été convoqué par la direction de la radio pour un lancement qui contenait une pique envoyée au polémiste de CNews et qu’il valait donc mieux la jouer profil bas. « Cette censure signifie qu’une personne dangereuse est en train de devenir intouchable, et je ne veux pas participer à ça », explique l’humoriste.

3 Commentaires

Comments are closed.