Health Officials in hazmat suits check body temperatures of passengers arriving from the city of Wuhan Wednesday, Jan. 22, 2020, at the airport in Beijing, China. Nearly two decades after the disastrously-handled SARS epidemic, China’s more-open response to a new virus signals its growing confidence and a greater awareness of the pitfalls of censorship, even while the government is as authoritarian as ever. (AP Photo Emily Wang)
in

Certaines personnes décédées du coronavirus ne présentaient pas de signes de fièvres

Les responsables chinois ont découvert que certains patients infectés ne présentent pas de fièvre, ce qui signifie que le contrôle de la température dans les aéroports et les gares pourrait ne pas suffire pour détecter certains cas, révèle le journal économique Les Échos.

L’inefficacité des capteurs thermiques risque d’aggraver une situation déjà tendue A Wuhan, 97% des lits sont occupés, et la ville se voit obliger de bâtir un hôpital de 1 000 lits, ouverture le 3 février.

https://twitter.com/JenniferHYChan/status/1220657648313356288

Source