in

Cet homme a quitté la police d’Hong Kong pour rejoindre les manifestants

Hong Kong

Le 12 juin au soir, alors que la police cherchait à disperser des manifestants anti-extradition avec des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des canons à eau, Ricky Chui Yat Sing, âgé de 38 ans, travaillait toujours dans la police de Hong Kong.

De retour à la maison le lendemain matin à 10h du matin, après avoir travaillé toute la nuit, il ne pouvait pas du tout dormir. Il a décidé de quitter les forces de police, de rejoindre les manifestants et de faire face à ses anciens collègues.

« Je ne pouvais plus faire partie de la police », a-t’il déclaré à Hong Kong Hongkonger, 38 ans, Hongkonger. «Je veux que ma fille grandisse et vive dans un endroit plus sûr et plus libre. Je veux que Hong kong soit libre ! .  »

Les activistes exigent que le gouvernement fait face à la brutalité policière déchaînée sur la ville et crée un comité d’investigation indépendant sur l’utilisation excessif de force de la part de la police lors des manifestations.

Lire aussi :

À Hong Kong, les mani­fes­tants utilisent des lasers pour brouiller les caméras

Source : http://shanghaiist.com

Un jeune noir tué lors d’un contrôle : la police du Colorado publie les vidéos du drame

17 photos vraiment effrayantes d’une soirée des Rothschild en 1972