in

Cette dame prête son terrain aux gilets jaunes, elle se retrouve chez les gendarmes …

Ils voulaient reformer un camp de base pour poursuivre leur combat.

En accord avec la propriétaire, les Gilets jaunes se sont donc installés sur un terrain en bordure d’une départementale à Hargnies.

Sauf que la mairie a déposé plainte, la responsable a été entendue par les gendarmes.

Immédiatement convoquée à la gendarmerie

La propriétaire, nous explique que le jour même « les gendarmes de bavay se sont présentés à mon domicile, dont j’étais absente et s’adressant à son fils, ont demandé à ce que je me présente pour 14h30 en leurs bureaux, faute de quoi je risquais un garde à vue ».

Elle nous déclare donc s’y être rendu à l’heure prévue avec en poche son titre de propriété et le document fait entre elle, son frère et les gilets jaunes.
Elle à ensuite fait face à un « interrogatoire »éprouvant d’environ 2h30.
Au premier abord le second adjoint au Maire, Monsieur Michel Beriot, était aussi présent dans les locaux, il était alors persuadé que ce terrain était la propriété de la commune.

https://thevoxpopulichanel.com/2019/10/31/gilets-jaunes-avesnois-la-proprietaire-dun-terrain-mis-a-leur-disposition-convoquee-les-autorites-ont-elles-decide-den-finir-avec-le-mouvement/

@gj-magazine

Huawei bat un nouveau record : Huawei: + 66%, Apple: -28%

Voitures, repas, ménage… comment Emmanuel Macron fait déraper les dépenses de l’Élysée