Christophe Barbier propose de rendre le vote obligatoire avec une « punition douce et démocratique » [VIDEO]

Jamais les Français n’ont autant boudé les urnes. Moins d’un tiers d’entre eux ont voté, dimanche 20 juin, au premier tour des régionales et départementales, marqué par la solidité des présidents de région sortants et un résultat loin des espérances pour le Rassemblement national.

Est qu’on pourrait pas carrément rendre le vote obligatoire ? demande Apolline de Malherbe la journaliste de BFM, « Mais bien sûr ».

« On va pas mettre les gens en prison s’ils ne votent pas, on va leur dire une chose très simple. Vous vous abstenez pour les régionales et bah vous manquerez les deux scrutins suivant : la présidentielles et la législative. »

« Je vous assure que si on avait fait ca, on aurait 80% de participation ce soir, mais évidemment comme les Français sont obnubilé par les présidentielles, ils ont tendance à négliger le reste et il ont tort. »

  1. En quelque sorte il a raison. Tout à fait d’accord, que si l’on veut la démocratie, il faut connaître l’avis du peuple.
    Si demain on met la règle, que les candidats ne peuvent plus se présenter, si plus de la moitié vote blanc, … tout le monde votera.
    Ajoutez à ça l’interdiction de contrôle quelconque des médias, des fonds pour le journalisme d’investigation et le droit garanti de publier son histoire, nous serons en mesure de participer d’une façon responsable au pouvoir.
    Penser en terme de punitions, c’ est un truc de psychopathes: jamais en faute, toujours raison, moralisant sévèrement tous autres.

  2. Christophe Barbier, quand nous ne le connaissons pas, nous croyons qu’il est con, mais quand nous le connaissons, nous en sommes sûr.

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? [VIDEO]

[PHOTOS] Emmanuel Macron reçoit Justin Bieber à l’Elysée