Une proposition choc qui ne passe pas. Christophe Barbier s’est encore fait remarquer sur BFM TV, dimanche soir. Interrogé sur le suivi des citoyens par une application de géolocalisation, à l’instar de ce qui se fait en Corée du Sud par exemple, le chroniqueur à l’écharpe rouge a proposé une sélection de la population concernant l’accès aux tests.

Pour faire monter le taux d’adhésion [au “tracking”], il faut une carotte. Il faut dire : tous ceux qui téléchargeront l’application seront prioritaires le jour où on aura des tests de sérologie qui permettront de déconfiner ceux qui sont immunisés”, a-t-il affirmé.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.