Christophe Barbier sur BFMTV: « C’est ça la vie, mourir. On ne supporte pas qu’on puisse être sacrifié ».

« C’est peut être l’occasion de réviser notre position vis-à-vis de la vie. On ne tolère plus la mort. Avant, on avait un certain sens de la fatalité. C’est ça la vie, mourir. On ne supporte pas qu’on puisse être sacrifié »