Cohn-Bendit : « Moi je serai plutôt pour un vaccin obligatoire si constitutionnellement c’est possible ».