in

Comment la Chine a réussi à reprendre une vie “normale” et faire du Covid-19 un mauvais souvenir

Les Chinois ont réussi à maîtriser le Covid-19 au point qu’il ne circule quasiment plus. De temps en temps, une contamination survient, mais il n’y a pas eu de deuxième vague. La phase test et décisive a eu lieu il y a deux semaines, lorsque 600 millions de Chinois se sont déplacés pendant la Semaine d’or pour célébrer la fête nationale.

“Tous les trains et les avions étaient pleins et les autoroutes étaient bondées. Il s’agissait d’une véritable migration, mais les statistiques n’ont pas évolué dans le mauvais sens”, déclare Dirk Van Laer, un Belge expatrié en Chine qui a créé une entreprise de vêtements il y a dix ans. Il fabrique et fournit des combinaisons médicales et des masques dans le monde entier.

Toute personne entrant en Chine depuis l’étranger doit être mise en quarantai­ne pendant deux semaines à ses frais dans un hôtel désigné par le gouverne­ment

Dirk Van Laer

Chaque voyageur en quarantaine pendant deux semaines

Cela semble incroyable, mais dans le berceau de l’épidémie, le virus a tout simplement disparu. Les quelques cas qui se produisent encore sont détectés chez les voyageurs qui entrent dans le pays. Mais ces infections sont immédiatement maîtrisées. “Toute personne entrant en Chine depuis l’étranger doit être mise en quarantaine pendant deux semaines à ses frais dans un hôtel désigné par le gouvernement. La nourriture est déposée à la porte et, via une application, la personne doit signaler sa température une fois par jour. Personne n’y échappe. Quiconque arrive à l’aéroport est pris en charge et emmené à l’hôtel”.

“Est-ce extrêmement strict? Non, c’est extrêmement rassurant”, déclare M. Van Laer. “La vie est revenue à la normale, tout est libre, on peut faire ce qu’on veut. J’ai voyagé dans toute la Chine au cours du mois dernier. Dans les aéroports, la température est prise et dans les hôtels, il faut faire scanner un QR code sur une application. Il indique où vous avez été. Si vous étiez dans une zone où il y avait une infection, vous obtenez une couleur rouge dans l’application. Mais je n’ai eu du vert que jusqu’à présent. Le masque n’est obligatoire que dans les taxis et les transports publics. Il n’y a aucune obligation dans les magasins et les restaurants. Dans le centre commercial, on vous demande de porter un masque, mais dans la plupart des endroits, vous n’êtes pas obligé de le faire”.

Si quelque chose est imposé à un Chinois, il ne trouve pas immédiate­ment un moyen de s’en sortir. Le Belge trouve toujours une faille.

La suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0