Centre de rétention administrative de Rennes .

Les réactions :