Consolidation de tyrannie vaccinale : la dose de rappel devient obligatoire pour les plus de 18 ans

Il n’y aura « ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement », a commencé par assurer Olivier Véran. Le ministre de la Santé a donné une conférence de presse, jeudi 25 novembre, pour annoncer de nouvelles mesures destinées à faire face à la crise sanitaire, alors que le nombre de cas augmente très rapidement en France depuis plusieurs jours.

Il a notamment déclaré que toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront justifier sur leur pass sanitaire « à compter du 15 janvier » avoir reçu une dose de rappel au maximum sept mois après la précédente. La durée de validité des tests négatifs au Covid-19 ouvrant droit au pass sanitaire va aussi être ramenée à 24 heures.

- La campagne de vaccination va reprendre activement. À partir de samedi 27 novembre, « le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection », a annoncé le ministre de la Santé. Cette dose de rappel, faite dans les « sept mois après la dernière injection » deviendra par ailleurs obligatoire à partir du 15 janvier pour bénéficier du pass sanitaire.

- Le retour du masque. Le masque va redevenir obligatoire en intérieur, a annoncé Olivier Véran. Cela concernera « tous les lieux fermés, y compris les lieux soumis au pass sanitaire », a précisé le ministre de la Santé.

- À l’école primaire, « il n’y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas » de Covid-19, a annoncé Jean-Michel Blanquer. « Un dépistage systématique de toute la classe aura lieu et seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe », a-t-il complété.

- Un bilan en hausse. Quelque 32 591 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures en France, selon les dernières données publiées par Santé publique France, mercredi 24 novembre. Il y a une semaine, 20 294 nouveaux cas de Covid-19 avaient été recensés.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

Leave a Reply
  1. on nous prends pour des pigeons , on nous oblige a nous vacciner pour enrichir ,le président de pfizer que la présidente de l’union félicite et décore pour être le meilleur business man . comment les moutons ne voient pas que cette plandémie n’est autre qu’une vaste escroquerie doublée du plus grand génocide de l’histoire de l’humanité

  2. Bientôt plus de personnel soignant., Ce sont les politiques avec leur clique qui vous soigneront. Le 21éme siècle est bien devenu le siècle de l’obscurantisme. Les Politiques ont plus de connaissances médicales que les médecins qui eux ont soit baissé leur froc, soit accepté les injonctions de ces politiciens.

  3. Par quel étrange mutation un test valable 72 h n’est plus valabre que 24 H ?

    Réponse, les tests rapportent moins que le vaccin. Et puis, il faut bien tuer tous les moutons bêlants et ramner les rebelles au bercail de l’injecto-nouveau-régime.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un drone de l’armée française abattu par un ado avec un lance-pierres au Burkina Faso – vidéo

«Totalement ubuesque» : Nicolas Vidal dénonce la politique sanitaire du gouvernement