A worker wearing protective gear sprays disinfectant next to a building housing the Grace River Church, where 46 people were confirmed to have the COVID-19 coronavirus, in Seongnam on March 16, 2020. - A new coronavirus cluster linked to a South Korean religious group emerged on March 16, with 46 cases at a church near Seoul that defied calls to suspend services. (Photo by Jung Yeon-je / AFP) (Photo by JUNG YEON-JE/AFP via Getty Images)
in

Contenir le coronavirus sans confinement, la Corée du Sud l’a fait avec moins de 100 morts !

Pas de confinement en Corée du Sud et pourtant moins de 100 morts dans cet important foyer de l’épidémie, il faut dire que les mesures ont été très différentes de la France car là bas on a distribué des masques et multiplié les tests, un positionnement totalement opposé à celui choisi par la France par exemple.

Depuis la découverte de ce foyer, la Corée du Sud a dépisté près de 270.000 personnes au total, grâce à 43 « drives » de dépistage éparpillés aux quatre coins du pays. Le personnel médical réalise des écouvillonnages aux gens qui restent dans leur voiture pour éviter tout contact rapproché. Le pays a la capacité de réaliser près de 15.000 tests de dépistage quotidien. Le dépistage massif semble être une des clés du contrôle réussi de l’épidémie de Covid-19 en Corée du Sud puisque depuis plusieurs jours le pays décompte moins de cent cas par jour.

Aujourd’hui, la France l’a dépassé en nombre de cas avérés et de décès. Mais il y a une autre mesure, plus sensible, prise par les deux pays : le suivi de la population à travers leur smartphone.