Coronafolie aux Pays-Bas : poursuivis pour s’être échappés d’un hôtel de quarantaine

Leur fuite a pris fin in extremis à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. La gendarmerie néerlandaise a annoncé dimanche soir avoir arrêté, dans un avion « qui s’apprêtait à décoller » pour l’Espagne, un couple s’étant échappé d’un hôtel où des passagers positifs au Covid-19 venus d’Afrique du Sud avaient été placés en quarantaine.

Le couple, composé d’un Espagnol de 30 ans et d’une Portugaise de 28 ans, a été remis aux autorités sanitaires, selon la gendarmerie. Des poursuites pour « atteinte à la sécurité publique » étaient en cours de lancement dimanche soir. (20 Minutes)

On n’arrête pas le progrès du covidisme, ou de la coronafolie ! Pendant que des humains fuyant les hôtels concentrationnaires (donc propices à la contamination par la grippe saisonnière) sont poursuivis aux Pays-Bas, bas du front, la presse mondialiste nous ressert le plat réchauffé du nouveau variant, le nouveau danger, the new shit comme le chante Marilyn Manson, histoire de remettre une pièce dans la machine à réprimer, un franc dans le juke-box qui joue toujours le même tube, usé jusqu’au trognon, des musiciens du mondialisme.

Pour ceux qui veulent savoir ce que sont devenus ces dangereux hors-la-loi, 20 Minutes, feuille de chou oligarchique gratuite, précise :

Une porte-parole de l’autorité de santé néerlandaise, Stefanie van Waardenburg, a précisé que le couple était de nouveau à l’isolement, mais pas dans le même hôtel. L’un est positif, l’autre négatif mais soumis à quarantaine. Cet incident survient après l’annonce par les autorités néerlandaises que 13 personnes, sur 61 testées positives au Covid-19 à l’arrivée de deux vols à l’aéroport vendredi, avaient été contaminées au nouveau variant Omicron.

Chez nous, le petit Attal rappelle que pour mener une vie normale, il faut accepter une vie anormale. Mais dans la France macronisée, il n’y a plus de logique. C’est peut-être la définition du Diable, allez savoir…

« Avec la vaccination, avec les gestes barrières, avec le pass sanitaire, on peut traverser l’hiver en gardant une vie collective, et sans avoir à prendre des mesures plus difficiles »

Ah bon, la « cinquième vague a démarré de façon fulgurante » ? Où ça ? La cinquième vague de soulèvement en Guadeloupe, alors. Parce que dans les hôpitaux, malgré la fermeture de 5 000 lits depuis 2020, on ne voit pas l’afflux, la saturation, les TGV sanitaires, les hélicos, l’armée, tout ça…

Alors oui, la grippe arrive, d’autant qu’il commence à faire froid, il neige même !, merde, où est passé ce satané réchauffement ? Et notre bonne vieille grippe française qui fait plus de dégâts que le variant omicron… C’est à désespérer de la propagande ! Mais ça n’empêche pas les chefs d’États, vendus à la clique mondialiste, de relancer le délire. Chez nos amis britanniques, trois cas suffisent. Trois.

Rappelons à toutes fins utiles aux néovaccinés et à ceux qui veulent piquer leurs enfants ce petit tableau qui va sûrement les rassurer sur l’honnêteté foncière de la parole gouvernementale…

*

Mais Macron, Véran, Attal et consorts peuvent se reposer sur une presse bien alignée, qui entretient et augmente le mensonge global :

Face au variant Omicron, « nous savons que nous sommes maintenant engagés dans une course contre la montre », a confessé ce dimanche Ursula von der Leyen, à la tête de la Commission européenne. « Scientifiques et fabricants ont besoin de deux à trois semaines pour avoir une vision complète des caractéristiques des mutations de ce variant Omicron », a-t-elle ajouté. « Nous devons gagner du temps », a-t-elle poursuivi, appelant les populations à se faire vacciner, à porter le masque et à respecter la distanciation nécessaire. Pendant ce temps, Omicron se propage partout sur le continent.

Nous apprenons que l’Allemagne est menacée par « un nouveau cas », et la Suisse, qui vient de voter pour la répression sanitaire à 63 %, par un « premier cas probable ». Une véritable catastrophe sanitaire, non ? On se demande ce qu’il faut de mensonges pour que le peuple vacciné (la vaxi-nation) ouvre les yeux.

C’est la course entre la propagande et la réinformation.

Via : egaliteetreconciliation

Geoffroy Lejeune à BHL : « Ce qui me frappe, c’est votre empathie pour les pauvres du monde entier et votre absence d’empathie pour les Gilets Jaunes qui viennent crier leur désespoir à 300 m de chez vous »

Gabriel Attal sur Eric Zemmour : « C’est un Trump commandé sur Wish » [VIDEO]