Coronavirus : en Lombardie, un prêtre de 72 ans meurt après avoir cédé son respirateur à un patient plus jeune

Un sacrifice qui émeut et bouleverse toute l’Italie. Infecté par le coronavirus, le père Giuseppe Berardelli, 72 ans, a préféré laisser son assistance respiratoire à un jeune homme pour lui sauver la vie.

Visage rond, regard bienveillant et sourire chaleureux, l’ecclésiastique, aimé et respecté, vivait et officiait dans la commune de Casnigo, près de Bergame, une région durement frappée par l’épidémie de SARS-CoV-2.

Lui-même contaminé par le coronavirus, Giuseppe Berardelli avait fini par développer une forme grave de la maladie pulmonaire Covid-19.

Alors que tous les hôpitaux de la région italienne de Lombardie sont saturés et ne peuvent plus faire face à l’afflux des malades, les médias italiens indiquent que les paroissiens du père Berardelli s’étaient cotisés afin de lui acheter un respirateur.

Mais le prêtre a décidé, avant de perdre conscience, de céder cette assistance respiratoire a un homme plus jeune, alors même qu’elle aurait pu lui donner une chance de rester en vie.

A la date du 24 mars, on recensait en Italie au moins 30 prêtres morts à cause de la pandémie de SARS-CoV-2. Parmi eux, au moins 16 sont originaires du seul diocèse de Bergame. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici