Coronavirus Italie: une infirmière se suicide pour ne pas infecter ses patients

Daniela Trezzi vivait dans la culpabilité depuis qu’elle avait appris qu’elle était atteinte du Covid-19. La Fédération nationale des infirmiers d’Italie (FNOPI) a annoncé mardi sa «douleur» et sa «consternation» en apprenant le suicide de cette jeune infirmière de 34 ans. Le communiqué rapporte que son niveau d’angoisse grandissait de plus en plus.

Ses collègues ont témoigné qu’elle avait été «très stressée» d’apprendre qu’elle avait pu transmettre le virus à d’autres personnes. Les raisons précises de son suicide n’ont pas été établies.

«Les 450.000 professionnels en Italie se réunissent autour de la famille, des amis et des collègues de Daniela», écrit la FNOPI sur Twitter.

Daniela Trezzi travaillait dans le service de soins intensifs de l’hôpital San Gerardo à Monza, l’un des centres les plus touchés par l’épidémie. Elle était en quarantaine après avoir montré des symptômes de coronavirus et testé positif pour la maladie.

2 Commentaires

Comments are closed.