Coronavirus: Le médecin chinois qui avait lancé l’alerte le 30 décembre dernier est décédé

Le médecin chinois qui avait lancé l’alerte sur le coronavirus le 30 décembre dernier est décédé aujourd’hui à l’hôpital de Wuhan (Chine), comme le rapporte Global News.

Li Wenliang avait alerté ses collègues médecins dans un groupe de discussion les avertissant de porter des vêtements de protection pour éviter l’infection. Hospitalisé depuis le 12 janvier, l’ophtalmologiste avait raconté son histoire sur le site Weibo. Convoqué par le Bureau de la sécurité publique, Li Wenliang était accusé de « faire de faux commentaires » qui avaient « gravement perturbé l’ordre social ». Le 30 janvier, les médecins avaient diagnostiqué le coronavirus.

Les mesures restrictives contre l’épidémie de pneumonie virale, qui a fait plus de 560 morts en Chine, s’intensifiaient jeudi à travers le monde et deux navires de croisière avec des milliers de passagers à leur bord étaient placés en quarantaine en Asie.

Plus de 28.000 personnes sont désormais contaminées par le nouveau coronavirus sur le territoire chinois où un nombre croissant de villes imposent à des dizaines de millions d’habitants des mesures draconiennes de confinement.

Une Chinoise guérie du coronavirus raconte sa maladie

Comments

0 comments