in

Coronavirus : l’Europe mobilise 2,4 milliards pour précommander des vaccins

L’Union européenne va mobiliser un fonds d’urgence pour passer des commandes anticipées de candidats vaccins prometteurs contre le Covid-19. Ce fonds « permettrait également d’augmenter les capacités européennes de production ».

Le vaccin contre le coronavirus n’existe pas encore que les pouvoirs publics du monde entier se l’arrachent déjà. L’Union européenne va mobiliser un fonds d’urgence de 2,4 milliards d’euros pour s’assurer des commandes anticipées sur des candidats vaccins prometteurs, croit savoir Reuters.

Ce recours à un « instrument d’aide d’urgence » (ESI) de l’UE permettrait également d’augmenter les capacités européennes de production de vaccins et de proposer une assurance responsabilité aux laboratoires, ont précisé des responsables européens à l’agence de presse. L’initiative a été discutée ce mercredi, après que l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas ont plaidé pour une accélération des négociations avec les groupes pharmaceutiques.

La polémique Sanofi

L’objectif : sécuriser l’accès aux potentiels futurs vaccins, actuellement en phase de développement. Cette initiative fait écho à la polémique, survenue mi-mai, née des propos du directeur général de Sanofi, Paul Hudson. Le patron du laboratoire pharmaceutique français avait alors expliqué que les Etats-Unis auraient « droit aux plus grosses précommandes » de son candidat vaccin si celui-ci s’avérait efficace.

Paul Hudson en avait alors profité pour rappeler que les Américains s’étaient très vite positionnés sur le sujet et avait apporté des fonds. Face à l’ire des politiques français et étrangers, le laboratoire avait alors dû assurer qu’aucun pays ne bénéficierait d’une avance particulière.

Via : lesechos