Coupures d’électricité: les personnes sous respirateur artificiel à domicile « sont non-prioritaires » et « délestables »

Laurent Méric, porte-parole d’Enedis, était l’invité de BFMTV ce lundi soir. Il a expliqué que les personnes sous respirateur artificiel à domicile « sont non-prioritaires » et « délestables ».

Le porte-parole d’Enedis assure toutefois que ces personnes seront prévenues et éventuellement déplacées vers un endroit qui n’est « pas délesté ».