Covid-19 : non, 80% des hospitalisations ne concernent pas des non vaccinés

Devant le Sénat, l’infectiologue Karine Lacombe a affirmé que 80% des personnes hospitalisées avec le Covid-19 n’étaient pas vaccinées. Il s’avère que c’est faux, d’après une synthèse du site CheckNews basée sur les données officielles.

Le 3 décembre, CheckNews a voulu vérifier les propos tenus par l’infectiologue Karine Lacombe devant le Sénat le 30 novembre, affirmant : «Depuis que l’on a accès à la vaccination, le profil [des personnes hospitalisées] a profondément changé […] 80% des personnes qui arrivent à l’hôpital avec une Covid-19 ne sont pas vaccinées, et ce sont celles majoritairement qui passent en réanimation et qui décèdent.»

Se fiant notamment aux chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le média affirme que «depuis l’extension de la couverture vaccinale en France (75% de la population, dont 90% des adultes), les rapports se sont – mathématiquement – modifiés».

«Concernant les hospitalisations conventionnelles, les non-vaccinés représentent désormais 43% des entrées, contre 57% pour les vaccinés», écrit d’ailleurs CheckNews, tableau à l’appui.

En réanimation, le vérificateur des informations souligne que la part de vaccinés et non-vaccinés est semblable (50%). «Et pour les décès, enfin, les non-vaccinés, là aussi, deviennent minoritaires (46%)», dévoile CheckNews.

Néanmoins, le site tient à mettre en évidence un constat : «Si les vaccinés, en valeur absolue, sont désormais majoritaires dans les entrées à l’hôpital, ils ont toujours sept fois moins de risques d’être hospitalisés que les non-vaccinés.»

Source

« J’espère qu’ils vont tous crever la bouche ouverte dans une guerre civile »: un influenceur déraille [VIDEO]

[VIDEO] Jacques Attali, très gêné par une question sur les conflits d’intérêts de Macron/Fabius/McKinsey