in ,

Crash du Boeing ukrainien: Pourquoi et comment c’est arrivé ?

Crash du Boeing ukrainien

Crash du Boeing ukrainien: la Force aérienne de la République islamique d’Iran a abattu le Boeing 737-800 d’Ukraine International Airlines (vol PS752) près de Téhéran à cause «d’une erreur humaine», a déclaré l’état-major des Forces armées iraniennes dans un communiqué le 11 janvier.

Voici les explications fournies dans  la conférence de presse de l’état-major et du chef de la force aérienne du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) :

1- Le 7 janvier, vers 23 h, le CGRI a lancé une dizaine de missiles balistiques contre au moins deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par Washington.

2- Après les attaques , le système de défense aérienne du pays était en état d’alerte le plus élevé,des informations faisant état d’une possible riposte de missiles de croisière par les États-Unis et d’une augmentation des vols d’avions de guerre américains près de l’espace aérien iranien.

3-  Le 8 janvier, vers 2h 38 du matin, le PS752 a décollé de l’aéroport international Imam Khomeini et s’est rapproché d’une installation «sensible» du CGRI . L’appareil aurait dévié du cap sur environ 2 km.

4- « Dans une situation de crise et sensible, le vol 752 d’Ukrainian International Airlines a semblé se rapprocher d’un centre militaire sensible des Gardiens de la Révolution, l’avion était alors « à une altitude lui donnant l’apparence d’une cible hostile ».

5- L’opérateur du système de missiles a agi de manière indépendante en raison d’une défaillance du système de communication.

6- L’opérateur a donc «pris la mauvaise décision», il a eu un délai de «dix secondes» soit pour tirer sur la menace ou soit l’ignorer.

7-  Enfin, selon Amirali Hajizadeh, « c’était un missile de courte portée qui a explosé près de l’avion ». C’est ce qui explique que l’avion a pu continuer de voler quelques minutes et n’a pas explosé en vol.

Crash du Boeing ukrainien

On ne sait pas encore comment le Boeing 737 a pu être confondu avec un missile de croisière, le scénario aurait pu être le suivant :

L’avion a connu quelques difficultés techniques pendant ou immédiatement après le décollage et s’est écarté de sa trajectoire en se rapprochant du site militaire des CGRI.

Des informations semblaient indiquer que la liste de contrôle et de l’inspection de l’avion n’avait pas été signée par les ingénieurs iraniens, mais les ukrainiens ont insisté pour voler à leur risques et périls.

Les radars iraniens ont touts été « allumés » par de fausses attaques impliquant plus de 170 appareils hostiles. Par ailleurs une cyberattaque d’envergure coïncidant avec le décollage d’une douzaine d’avions de combat et de drones US simulant une attaque aérienne visant des objectifs à l’intérieur de l’Iran. Au moins deux drones US dotés de puissantes capacités de brouillages électromagnétiques ont participé dans cette cyberattaque d’un type inconnu.

néanmoins, il y’a un autre facteur bizarre, c’est la vidéo qui montrerait que le Boeing ukrainien a été touché par un missile, comment cette personne avait su quand et où filmer et pourquoi elle  est si calme et fume sa cigarette comme si ne rien n’était ?.

 

Finalement, Téhéran a reconnu sa responsabilité dans le drame de la perte du Boeing 737-800 ukrainien et la mort de tous ses occupants et a présenté des excuses officielles à l’Ukraine. Celle-ci réclame des compensations.

Lire aussi :

Images exclusives depuis l’une des bases US frappée par des missiles Iraniens !

L’Iran reconnaît avoir abattu le Boeing ukrainien «par erreur» !

Source : Southfront

Traduction : Les Moutons Rebelles

Comments

0 comments

Le premier Français jugé à son retour de Syrie a été libéré de prison …

Boeing abattu en Iran: Trudeau cible les «tensions» dans la région et les «actions des États-Unis»