Crise financière
Conceptual image of stock exchange numbers and flames
in

Crise financière: Le mur se rapproche !

Depuis que la crise a éclaté en 2006, la dette mondiale a augmenté de 100%. Le problème, c’est que dans la plupart des pays occidentaux, il faut s’endetter de plusieurs dollars supplémentaires pour produire ne serait-ce qu’un seul dollar de PIB. Le monde est presque à sec et il semble que nous ayons atteint le point de non retour.

C’est aussi le moment où le monde commence à se rendre compte que ce système financier reposant sur cette expérience alchimique est en fait une fraude massive que les banquiers ont pu mener impunément depuis plus de 100 ans. Mais il n’y a pas que les banquiers qui sont en faute.

Grâce à leur puissance financière, ils ont «acheté» les gouvernements, l’industrie et les médias. Le pouvoir de cet argent imprimé à volo, qui ne repose sur rien de tangible, leur a donné le contrôle complet de l’ensemble du système occidental.

Mais malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, surtout si elles reposent sur des principes frauduleux. L’alchimie n’a jamais rien donné puisque ce n’est pas une science et qu’il est impossible de créer de la richesse que ce soit pour un pays ou pour le monde entier en imprimant simplement des petits morceaux de papier. Cela ne fonctionne que pour les gens qui sont autour de la planche à billets, car ils peuvent utiliser l’argent imprimé avant qu’il ne perde sa valeur. Le plus triste dans cette histoire, c’est que la grande majorité des gens sont convaincus que ce système est parfait.

Pour ceux qui ont atteint un meilleur niveau de vie, ils ne se rendent pas compte que ce n’est pas dû à une réelle amélioration de la productivité, mais surtout à une dette qui est passée de ZÉRO il y a presque cent ans à plus de 250 000 milliards de dollars aujourd’hui. Dans ce chiffre astronomique, il y a la dette privée qui ne peut pas être remboursé (2/3 du total) et la dette publique qui ne sera pas remboursée. Et n’oublions pas le passif non capitalisé et les produits dérivés de plusieurs millions de milliards de dollars.

Source: kingworldnews