Crise russo-ukrainienne : « Il faut dire à Vladimir Poutine : maintenant, c’est stop », lance Valérie Pécresse

Pour Valérie Pécresse, le président Vladimir Poutine a « instrumentalisé son dialogue avec le président Macron » et ce dernier « ne peut pas être blâmable car il a dialogué » avec son homologue russe.

Ce mercredi 23 février, la candidate à l’élection présidentielle s’est entretenu avec l’ambassadeur d’Ukraine à Paris.

Vladimir Poutine ordonne à ses troupes de se retirer du Donbass et redonne sa liberté à la Crimée. La Russie intègre l’OTAN. Coup de maître diplomatique de Valérie Pécresse.

  1. Vraiment, plus crétin que Pécresse, ce n’est pas possible. Ces clowns sont mis en place pour nous décourager, nous faire désespérer. C’est une sorte d’intimidation mafieuse: le vrai pouvoir n’ a pas de face, ils envoient leurs chiens.
    Si nous ne faisons pas la révolution pour tous les mettre en prison pour leurs multiples crimes et trahison d’état, l’Europe pourrait être détruite une troisième fois.
    Ste Jeanne d’Arc prie pour nous !
    Et tous: menez vos fesses et arrêtez de pleurer ou crevez bien mérité !

«Qu’est-ce qu’il est malin» : Trump évoque la stratégie de Poutine en Ukraine

Surmortalité post-vaccinale: des scientifiques allemands sondent les statistiques officielles