in ,

Dans l’Ohio, Donald Trump annonce la fin de l’interventionnisme américain à l’étranger (VIDEO)

Lors d’un discours à Cincinnati (Ohio) retransmis à la télévision américaine, le président américain élu Donald Trump a assuré que les Etats-unis n’interviendraient plus dans des pays étrangers afin d’y changer les régimes politiques.

«Nous sommes prêts à collaborer avec tout Etat qui souhaitera se joindre à nos opérations militaires pour détruire l’Etat islamique et tous les groupes terroristes islamistes radicaux», a martelé Donald Trump devant une foule en liesse.

«Oui, nous allons détruire Daesh. Mais dans le même temps, nous allons poursuivre une nouvelle politique étrangère en prenant en compte nos erreurs commises dans le passé. Nous allons cesser de renverser les gouvernements d’Etats étrangers […] Notre objectif est la stabilité, non le chaos. Le temps est venu de reconstruire notre pays», a-t-il ajouté.

https://twitter.com/TEN_GOP/status/804493703058493440?ref_src=twsrc%5Etfw

Après avoir assuré qu’il mettrait fin à l’interventionnisme de Washington à l’étranger, Donald Trump a précisé qu’il ne renoncerait pas à ses promesses de campagne, dont la construction d’un mur à la frontière mexicaine et les changements dans la loi sur le système de santé.

Donald Trump s’est rendu à Cincinnati dans l’Ohio pour effectuer un discours devant ses partisans. Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de sa tournée intitulée «Thank You» et qui consiste à parcourir le pays pour remercier les électeurs ayant voté pour lui.

Dans le même temps, un groupe de personnes s’était rassemblé dans les rues de Cincinnati, à côté de la salle où Donald Trump faisait son discours, pour protester contre son élection. Les manifestants étaient notamment munis de pancartes aux slogans tels que «This is very bad» [tout cela est très mauvais] et «Love Trumps hate» [un jeu de mots signifiant «L’amour triomphe de la haine»].

Avatar

Written by Lerebelle

Lerebelle est un auteur indépendant, qui essaie d'apporter les infos les plus intéressantes de la semaine , mais qui souhaite aussi garder son anonymat .
Merci pour votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rosa Parks : Il y a 60 ans, elle refusait de céder sa place dans un bus

Les Néerlandais travaillent en moyenne 30 heures par semaine et cela profite à tout le monde