in

D’après l’autopsie , Epstein a bel et bien été assassiné !

D’après l’autopsie , Epstein a bel et bien été assassiné ! . Des éléments de l’autopsie du milliardaire inculpé pour trafic de mineurs, retrouvé mort en prison, ont filtré. Selon le Washington Post, les conclusions pourraient «renforcer les questions» concernant son décès.

Parmi les os brisés au cou d’Epstein, il y avait l’os hyoïde, qui chez l’homme est proche de la pomme d’Adam. Ces ruptures peuvent se produire chez ceux qui se pendent, en particulier s’ils sont plus âgés, selon des experts .

Mais ils sont plus fréquents chez les victimes d’homicide par strangulation.

Même Jonathan L. Arden, président de la National Association of Medical Examiners, a admis qu’une fracture hyoïde est plus communément associée à une strangulation homicide qu’à une pendaison suicidaire.

L’os hyoïde a joué un rôle central dans une autre affaire similaire à New York : la mort d’Eric Garner.

L’os hyoïde a joué un rôle central dans une enquête l’année dernière à propos d’un autre décès très médiatisé à New York, celui d’Eric Garner. Un policier de New York a été accusé d’avoir utilisé un foulard lorsqu’il tentait d’arrêter Garner et d’avoir causé sa mort.

Une association de policiers a affirmé qu’une autopsie effectuée par le bureau de Sampson avait révélé que l’os hyoïde de Garner ne se rompait pas et que cela prouvait que le policier n’avait pas pu étrangler Garner .

Ces détails, selon The Washington Post , sont les premiers à émerger de l’autopsie d’Epstein, ce qui sera sans aucun doute surveillé de près par les conspirationnistes (nous) .

Alors que AG William Barr a décrit la mort d’Epstein comme « un suicide apparent », les responsables du Département de la Justice des États-Unis ont refusé de commenter les dernières découvertes de l’autopsie d’Epstein.

Barbara Sampson, médecin légiste en chef de la ville de New York, a procédé à une autopsie du corps d’Epstein dimanche. Interrogé sur les blessures au cou , Sampson a déclaré dans un communiqué qu’aucun facteur pris en compte lors d’une autopsie ne peut à lui seul apporter de réponse concluante à ce qui s’est passé.

Epstein assassiné

« Dans toutes les enquêtes, toutes les informations doivent être étudier pour déterminer la cause et  du décès. Tout doit être cohérent. »

Les informations sur les blessures à la nuque d’Epstein faisaient suite à des révélations selon lesquelles les deux gardes chargés de le protéger s’étaient endormis au cours des heures qui avaient précédé sa mort. Et des dizaines d’anciens procureurs et responsables de l’administration pénitentiaire ont été choqués de constater qu’un des détenus le plus important du pays n’était pas surveillé de plus près.

Via : zerohedge / Traduction : Les Moutons Rebelles

Macron appelle les maires à nommer des rues en hommage aux soldats africains de l’armée française

Macron et Sarkozy main dans la main pour commémorer le débarquement de Provence