in

Decathlon retire ses publicités de CNews, des personnalités à droite appellent à boycotter la marque

L’enseigne d’équipement sportif Decathlon a retiré ses publicités de la chaîne d’information CNews. Face à cette décision, des personnalités de droite comme Nadine Morano ont décidé de boycotter les produits de la marque.

Les spots publicitaires de l’enseigne Decathlon ne passeront pas les fêtes de fin d’année sur CNews. L’enseigne de sport a en effet décidé de retirer ses spots publicitaires de la chaîne du groupe Canal+, et ce jusqu’à début 2021, comme le rapporte Le Parisien. C’est Sleeping Giants, le collectif citoyen de lutte contre le financement de ce qu’il qualifie «des discours de haine», qui l’a annoncé sur Twitter le 19 novembre en dénonçant «l’orientation délétère» de la chaîne. Le collectif a ainsi estimé que «de plus en plus de marques ne veulent plus financer la propagation de ces discours».

https://twitter.com/slpng_giants_fr/status/1329363418143461376

Une décision confirmée par le compte officiel de Décathlon sur Twitter, le 20 novembre, qui officialise la décision de l’enseigne : «En effet nous avons retiré nos publicités de CNews en cette fin d’année.» La marque toutefois ne confirme pas qu’elle a décidé de retirer ses publicités à cause des propos tenus sur la chaînes.

Decathlon a confirmé toutefois au magazine LSA, «un retrait immédiat et pour la fin de l’année», sans donner plus d’explications sur les raisons de cette décision, ni sur la possibilité évoquée par Sleeping Giants de la prolonger sur l’année 2021. Comme le rappelle LSA, ce n’est pas la première fois que l’enseigne prend position. En septembre dernier déjà, elle avait retiré ses bannières des rediffusions des émissions de CNews sur internet, ou du site du magazine Valeurs actuelles en janvier 2020.

Les réseaux sociaux s’enflamment

Une décision qui a fait réagir de nombreuses personnalités politiques de droite sur les réseaux sociaux. Ainsi, députée européenne et membre du parti Les Républicains, Nadine Morano a réagi vivement au sur Twitter en réponse à l’enseigne sportive : «Vous n’avez pas honte Decathlon ? Entreprise partisane et sectaire, c’est ça vos valeurs ? Elles sont en contradictions avec celles du sport et les miennes. Je regarde CNews mais je quitte Decathlon !»

«On se passera donc de leurs leçons de petits militants politiques… et de leurs produits», a lancé Nicolas Bay, eurodéputé et membre de la direction de Rassemblement national.

Une décision qui ne passe pas pour l’avocat et essayiste régulièrement invité sur la chaine du groupe Canal +, Gilles-William Goldnadel qui ironise en estimant qu’«après les fêtes de fin d’année et le boycott insensé d’une télé au mépris de la liberté d’exprimer, [Decathlon fera] les comptes des burkinis et des hidjabs vendus et des baskets perdus».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0