Le gouverneur républicain de Floride Ron DeSantis a interdit par décret le passeport vaccinal, justifiant sa décision par sa volonté de ne pas créer «deux classes de citoyens», et de protéger la liberté individuelle et le secret médical.

Le 2 avril, le gouverneur de Floride Ron DeSantis a signé un décret interdisant aux services administratifs de son Etat de délivrer des passeports vaccinaux, ou tout type de document visant à attester qu’une personne a reçu un vaccin contre le Covid-19. Le texte empêche également les entreprises de cet Etat de 22 millions d’habitants d’exiger de leurs clients ce type de passeport vaccinal ou une preuve d’immunisation au virus. Ron DeSantis affirme ainsi protéger la liberté individuelle et le secret médical, et lutter contre la création de «deux classes de citoyens».

«Aujourd’hui, j’ai pris un décret interdisant l’utilisation des prétendus passeports vaccinaux pour le vaccin Covid-19. Le corps législatif travaille à rendre permanentes ces protections pour les Floridiens et j’ai hâte de les signer en tant que loi bientôt», a-t-il déclaré sur Twitter.

Dans son décret, le gouverneur républicain de 42 ans soutient qu’exiger des passeports vaccinaux pour participer à des activités quotidiennes «créerait deux classes de citoyens basées sur la vaccination», et que ce type de document «réduit la liberté individuelle et porte atteinte à la vie privée des patients», car les carnets de vaccination relèvent du secret médical. Il affirme donc que ce décret protège «les droits fondamentaux et la vie privée des Floridiens et la liberté du commerce.»

C’est totalement inacceptable qu’un gouvernement ou que le secteur privé vous impose de montrer une preuve de vaccination simplement pour participer à la société

Le 29 mars, lors d’une conférence de presse, Ron DeSantis s’était exprimé sur la situation en ces termes : «C’est totalement inacceptable qu’un gouvernement ou que le secteur privé vous impose de montrer une preuve de vaccination simplement pour participer à la société». «Vous voulez aller au cinéma ? Est-ce vous devrez montrer ça ? Non. Vous voulez aller voir un match ? Non. Vous voulez aller dans un parc d’attractions. Non. Nous ne sommes pas d’accord avec ça», avait-il poursuivi, comme le relève l’AFP.

Cette annonce survient après la publication d’un article du Washington Post selon lequel l’administration de Joe Biden travaillerait à la mise en place de normes gouvernementales pour un futur passeport vaccinal en vue d’accompagner la levée des restrictions sanitaires dans le pays.

Ron DeSantis a déjà pris des mesures faisant de la Floride l’un des États les plus libéraux en termes de restrictions contre Covid-19, tout en maintenant un nombre de cas et de décès par habitant inférieur à celui d’Etats pro-confinement tels que New York ou le New Jersey. A l’automne dernier, ce soutien de Donald Trump avait par exemple interdit aux gouvernements locaux de Floride d’appliquer les mesures rendant le port du masque sanitaire obligatoire.

Source