Dès mai 2022, toutes les voitures neuves mises en circulation dans l’UE devront être équipées d’une boite noire pouvant enregistrer notre comportement au volant. Certains craignent déjà une atteinte à la vie privée.

Avec cette nouveauté, l’Union Européenne marche une nouvelle fois dans les pas des États-Unis où cette pratique existe déjà depuis 2012. Vitesse, pression sur les pédales, port de la ceinture, coordonnées GPS : la nouvelle boite noire qui équipera désormais les véhicules neufs sera capable de déterminer précisément notre comportement au volant. Selon les autorités, le véhicule n’enregistrera les données que trente secondes avant et après un impact.

Question de sécurité ?

Le prétexte invoqué par le parlement européen concerne bien sûr la sécurité routière. Ces boites noires permettraient en effet de reconstituer les circonstances d’un accident. Un argument dont on peut douter lorsque l’on voit les procédures judiciaires qui s’éternisent sur les crashes d’avions, alors que ceux-ci sont pourtant également équipés d’une boite noire. Pour les partisans de cette mesure, le fait d’être surveillé dissuarderait les délinquants de passer à l’acte.

Atteinte à la vie privée ?

L’État l’a assuré, seule la police aura accès à nos données de conduite. Certains craignaient en effet que les assureurs en profitent pour mettre la main dessus et augmenter leurs tarifs. Il a également été précisé que le système d’enregistrement ne captera pas nos conversations comme le fait la boite noire d’un avion. Néanmoins, l’usage qui sera fait de nos données inquiète certains automobilistes.

Certains imaginent déjà le pire

Pour que le dispositif soit possible l’enregistrement devrait en effet être permanent. Potentiellement, en changeant la législation, l’État pourrait demain utiliser l’entièreté de nos données de conduite pour surveiller notre comportement. « Et bientôt une surveillance pour vérifier notre vitesse, et si on dépasse de un km/h, on aura une amende ? » imagine un internaute circonspect. « On nous impose toujours plus de contrôle, c’est une atteinte à la vie privée » renchérit un autre.

Dans une société où nos faits et gestes sont de plus en plus surveillés dans un but commercial, il est vrai que cette mesure a de quoi faire craindre des dérives. Reste encore la solution de rouler avec une voiture ancienne…

Source : Le Média pour Tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici