in

Des images satellite révèlent que la Chine a détruit des dizaines de cimetières musulmans

La Chine est en train de détruire des dizaines de cimetières musulmans « ouïghours », laissant derrière eux des ossements humains et des tombes brisées dans ce que les activistes appellent un effort visant à éradiquer l’identité du groupe ethnique au Xinjiang.

En seulement deux ans, des dizaines de cimetières ont été détruits dans le nord-ouest du pays, selon une enquête de l’AFP menée par l’analyste Earthrise Alliance, spécialiste des images satellites.

Certains des cimetières ont été transformés en parkings et même en terrains de jeux, comme le montrent les photos.

Les quelques 10 millions d’Ouïghours, la principale ethnie de la région, sont particulièrement visés. Selon des organisations de défense des droits humains, pas moins d’un million d’entre eux auraient été internés dans des camps de rééducation.

Pékin dément ce chiffre et explique qu’il s’agit de « centres de formation professionnelle » destinés à lutter contre la radicalisation islamiste.

– Images satellite –

Les images satellite prises le 24 avril 2018 (en haut) et le 30 septembre 2019 (en bas) montrent que la cimetière Sulanim de Hotan, dans la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a été détruit et remplacé par un parking.

« Couper les racines » –

La démolition de cimetières au Xinjiang n’est pas chose nouvelle: des images satellite révèlent des destructions remontant à plus de 10 ans.

Mais les opérations engagées ces deux dernières années sont plus flagrantes car elles s’accompagnent de la destruction d’une trentaine de mosquées et d’autres sites religieux, comme l’a révélé en juin une enquête de l’AFP fondée sur d’autres photos satellite.

Source AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Les signes de radicalisation pour Castaner: ramadan, barbe, tache au front

(VIDEO) En Equateur, des manifestants envahissent le Parlement