in

Des manifestants armés protestent dans le Capitole du Michigan contre le confinement

Des centaines de manifestants, dont certains armés, se sont réunis jeudi dans le Capitole de l’État du Michigan, alors que les législateurs de l’État ont débattu de la demande du gouverneur démocrate d’étendre ses pouvoirs d’urgence pour lutter contre le coronavirus, a rapporté The Guardian.

Une foule serrée de manifestants, dont certains portaient des fusils, ont tenté d’entrer dans le parquet de la chambre législative, mais ils se sont heurtés aux forces de la police d’État et au personnel du Capitole, selon des séquences vidéo publiées par des journalistes locaux. Ils ont exigé l’assouplissement des mesures de confinement mises en place pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Ne portant pas de masques, certains ont hurlé au visage des policiers masqués, pour réclamer l’accès à la Chambre.

« Laissez nous entrer! Laissez nous entrer! », scandaient les manifestants, alors qu’ils se tenaient côte à côte à l’intérieur de la maison d’État. Peu d’entre eux portaient des masques.

Certains manifestants ont crié des slogans anti-gouvernementaux, notamment en comparant le gouverneur démocrate de l’État, Gretchen Whitmer, à Hitler.

« Juste au-dessus de moi, des hommes avec des fusils nous crient dessus », a tweeté une sénatrice du Michigan, Dayna Polehanki, avec une photo montrant quatre hommes, dont un semblait porter une arme. « Certains de mes collègues qui possèdent des gilets pare-balles les portent », a-t-elle précisé.

Des membres de la milice du Michigan Liberty étaient présents à la manifestation, armés de fusils.

La lente réouverture des économies des États à travers le pays a pris une connotation politique, alors que les politiciens républicains et les individus affiliés à la réélection de Trump ont promu de telles protestations dans les États électoraux swing (pivots), tels que le Michigan.

Source : presstv