in

Des milliers d’Américains manifestent pour la levée des confinements [VIDEOS]

Les manifestations demandant la levée des différentes mesures de confinement prises par les gouverneurs se multiplient aux Etats-Unis dans un contexte d’explosion du chômage et de baisse des contaminations.

Maryland, Idaho, Etat de Washington, Colorado, Texas, Arizona, Nevada… des rassemblements et manifestations ont eu lieu dans plusieurs Etats des Etats-Unis pour demander la levée des mesures de confinement et le retour au travail.

Environ 2 500 personnes se sont ainsi rassemblées à Olympia, devant le Capitole de l’Etat de Washington, dirigé par le gouverneur démocrate Jay Inslee.Les participants ont, de la sorte, bravé l’interdiction de tout rassemblement de plus de 50 personnes en vigueur dans cet Etat.

«Fermer les entreprises en choisissant les gagnantes et les perdantes, dans lesquelles il y a les essentielles et les non-essentielles, est une violation de la constitution fédérale et de l’Etat», a déclaré Tyler Miller, l’ingénieur à l’origine de cette manifestation auprès de Reuters

  Nous ne pouvons pas vivre notre vie dans la peur

Même son de cloche à l’extrême opposé du pays, à Annapolis dans le Maryland, un Etat qui jouxte la capitale Washington, où une manifestation en voiture demandant au gouverneur Larry Hogan (Parti républicain) de laisser rouvrir les entreprises était organisée.

«Nous ne pouvons pas vivre nos vies dans la peur, vous savez», a estimé un manifestant interrogé par l’agence vidéo Ruptly.

«Oui, c’est un virus, c’est quelque chose dont il faut s’inquiéter, c’est quelque chose contre lequel il faut prendre des précautions, mais nous ne pouvons pas fermer notre pays pour quelque chose qui arrive assez souvent […] Vous avez un pourcentage [de chance] plus élevé de mourir d’autre chose», a-t-il estimé.

«Ce n’est pas la peste, ce n’est qu’une grippe», a-t-on pu lire dans la même veine sur une pancarte arborée par un manifestant à Phoenix dans l’Arizona au cours d’une manifestation similaire.

Au sein des manifestants, des supporters du président Donald Trump mais également des militants libertariens : « »C’est la nouvelle norme. On ne reviendra pas à l’ancienne norme » : Je refuse [ça] !», s’est insurgée une manifestante de cette mouvance à Denver dans le Colorado, arborant une pancarte sur laquelle était écrit «Le gouvernement est « non-essentiel »».

Parmi les individus présents lors des rassemblements anti-confinement, l’agence vidéo a par ailleurs filmé des militants opposés à la vaccination à Austin au Texas et même un manifestant armé lors d’un rassemblement contre les mesures prises par le gouverneur démocrate Steve Sisolak à Las Vegas en Arizona.

«C’est aussi une question de liberté d’expression et de droit de manifester aux Etats-Unis», remarque auprès de RT France l’avocat et président de Republicans overseas-France pour qui les habitants de certains Etats s’estiment «lésés par cette situation» et «n’ont plus les moyens de vivre».

D’autres manifestations ont eu lieu au cours de la même semaine notamment dans l’Ohio, le Wisconsin, le Minnesota ou la Virginie. Le 15 avril, une manifestation dans le Michigan a réuni 3 000 personnes. En revanche, un rassemblement du même type organisé à Boston a connu un «flop» avec à peine trois voitures de manifestants le 19 avril.

Source