Des responsables taïwanais déclarent que Pelosi « viendra certainement » alors que la Chine commence à fermer le détroit

La grande majorité des rapports des médias occidentaux sur la visite désormais « imminente » de Nancy Pelosi à Taïwan proviennent des médias et des officiels taïwanais.

Dans le même temps, le Wall Street Journal rapporte lundi qu' »elle viendra certainement », d’une source anonyme en contact avec de hauts responsables taïwanais.

Les personnes que Nancy Pelosi prévoit de rencontrer à Taïwan ont été informées de son arrivée imminente, a déclaré cette personne, bien que certains détails restent en suspens. Certaines des réunions de Mme Pelosi ont été programmées pour mardi soir, mais la plupart sont prévues pour mercredi, a indiqué la personne, ajoutant qu’elles incluent, mais ne se limitent pas à, des responsables du gouvernement taïwanais. « Elle viendra certainement », a déclaré la personne.

Pourtant, Pelosi elle-même – sans parler de la Maison Blanche – pourrait être très hésitante, étant donné que l’armée chinoise a intensifié ses menaces et est désormais sur le pied de guerre, notamment en raison des citations plus sévères publiées lundi par les médias d’État. Le ministère de la défense de Taïwan a répondu « sans commentaire » lorsqu’on lui a demandé de confirmer son arrivée.

L’Armée populaire de libération de Chine vient de publier une nouvelle vidéo sur WeChat avant la visite potentielle de Pelosi à Taïwan.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le jour de la Marine, Poutine déclare que les États-Unis sont la principale menace pour la Russie

L’économiste Martin Armstrong : « 2023 sera une année infernale »