in

Des scientifiques pensent avoir découvert un univers parallèle en Antarctique !

L’existence d’univers parallèles ressemble à de la science-fiction, mais un certain nombre de physiciens en sont venus à croire, au fil des années, que cette idée est non seulement compatible avec la physique classique, mais qu’elle peut expliquer certaines des anomalies de la théorie quantique.

Une nouvelle découverte en Antarctique a fait sensation dans les cercles scientifiques, car elle pourrait représenter la première preuve physique tangible d’un univers parallèle.

C’est dans le cadre d’un programme de recherches menées en Antarctique (Anita) que les scientifiques ont découvert la preuve qu’un monde parallèle pourrait exister. Menés par le Pr Peter Gorham, physicien spécialiste des particules expérimentales à l’université d’Hawaii, les chercheurs ont étudié les données récoltées par un ballon géant sur des traces de particules de haute énergie venues de l’espace.

univers parallèle
ANITA Antarctic Hang Test/Université de Hawaii à Manoa

En exami­nant les signaux récoltés ils se sont aperçus que ces particules ne venaient pas de l’es­pace : elle partait du sol. Ce qui est en théorie impossible.

Il faut savoir que la terre est très régulièrement bombar­dée de rayons cosmiques qui viennent de l’es­pace mais pas l’inverse. Les particules qu’ils ont trouvées elles, venaient du sol.

D’après beaucoup de chercheurs, la seule explication possible pour expliquer ce signal, serait l’existence d’un univers parallèle, qui serait à l’envers en quelque sorte et qui aurait été créé au même moment que le nôtre, lors du Big Bang. Dans ce monde miroir, le positif est négatif, la gauche est à droite et le temps se déroule en marche arrière.

Lire aussi :

D’après ce virologue, on va devoir vivre avec le coronavirus « pendant deux ans »

La Nasa découvre une exoplanète comparable à la Terre et pourrait receler des traces de vie.