in

Didier Raoult: « Ce n’est pas un crime de donner de l’espoir »

Lors de sa conférence de presse à Marseille ce jeudi 27 août, Didier Raoult a rappelé l’importance de rassurer les malades du Covid-19 et de faire preuve d’optimisme dans cette crise. «Le pessimisme tue les malades» a ajouté le professeur.

Au cours de son intervention, l’infectiologue marseillais a affirmé qu’il n’avait jamais fait de prédictions: «ne me demandez pas de prédire, je ne prédis jamais rien».

« Ne me demandez pas de prédire ce que cette maladie va devenir, c’est impossible! » a indiqué le professeur Didier Raoult lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi conjointement avec la maire de Marseille, Michèle Rubirola, et la présidente de l’Agglo et du conseil département, Martine Vassal. « On ne sait jamais comment ces maladies nouvelles vont évoluer. Il faut juste être sérieux et se préparer et avoir les armes pour répondre avec calme et optimisme. Car le pessimisme tue les patients. Ce n’est pas un crime de donner de l’espoir. Hippocrate disait qu’il faut commencer par calmer les patients et leur donner de l’espoir. Quand on pense qu’il y a de l’espoir, il faut le faire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0