Didier Raoult persiste et signe. Le Professeur assure que l’hydroxychloroquine permet de « diminuer de 75% le risque de mort ».

Le médecin met en avant les résultats de trois études publiées ces quinze derniers jours: « une en Iran sur 28.000 malades, celle que nous venons de soumettre sur 11.000 malades, et une autre en Arabie Saoudite sur 5000 malades ». « Les résultats sont les mêmes », affirme-t-il, expliquant que « l’hydroxychloroquine change le pronostic des gens ».

« C’est juste une question de temps (pour que l’on me donne raison) », jure Didier Raoult, avant d’ajouter que « toutes les études qui montrent que l’hydroxychloroquine ne marche pas sont liées à des gens qui ont des conflits d’intérêt avec Gilead », le laboratoire américain qui produit le remdesivir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici