in

Donald Trump a menacé de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets

Donald Trump a menacé ce mercredi de « réglementer » ou de « fermer » les réseaux sociaux après le signalement de Twitter de 2 tweets du président américain comme « trompeurs » et véhiculant des informations non vérifiées. 

« Ces tweets contiennent des informations potentiellement trompeuses sur le processus de vote et ont été signalés pour fournir du contexte additionnel sur le vote par correspondance. Cette décision a été prise en accord avec l’approche que nous avons présentée plus tôt ce mois-ci », a justifié un porte-parole de la plateforme.

« Il n’y a PAS MOYEN (ZERO !) que le vote par correspondance soit autre chose que substantiellement frauduleux » a tweeté le président américain. « Le gouverneur de la Californie est en train d’envoyer des bulletins de vote à des millions de personnes. Tous ceux qui vivent dans l’Etat, peu importe qui ils sont ni comment ils sont arrivés là, vont en recevoir. Ensuite des professionnels vont leur dire, à ces gens qui sont nombreux à n’avoir même jamais pensé à voter avant, comment et pour qui voter. Ce sera une élection truquée », a-t-il continué.