Une purge s’opère au sein du Pentagone a l’encontre des dirigeants civils au cours des dernières 24 heures. Le secrétaire à la Défense, le chef du renseignement militaire, le chef d’état-major du secrétaire à la défense et le haut responsable de la politique du Pentagone out.

Donald Trump a annoncé lundi le limogeage de son ministre de la Défense Mark Esper. Celui-ci sera remplacé par le directeur du centre national de contre-terrorisme, Christopher Miller.

« Chris va faire un SUPER travail ! Mark Esper est limogé. Je le remercie pour son travail », a tweeté sans cérémonie le président américain, deux jours après l’annonce par les médias de sa défaite face à Joe Biden lors de la présidentielle américaine.

Mark Esper à gauche Christopher Miller à droite

Anthony Tata, un général controversé à la retraite et analyste de Fox News, dont la nomination à ce poste a été retirée au début de l’année en raison des tweets offensants qu’il avait faits sur l’Islam et le président Barack Obama, est installé comme patron de la conception de la politique de défense au Pentagone.

Ezra Cohen-Watnick est nommé sous-secrétaire intérimaire du renseignement militaire. Il est connu pour être proche de Michael T. Flynn l’ancien conseiller a la sécurité des États-unis.

Ezra Cohen-Watnick

Les services généraux de l’administration américaine refusent de signer la transition