L’ancien président Donald Trump serait en train d’annoncer des poursuites en justice collectif contre le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, et le PDG de Twitter, Jack Dorsey.

Trump, qui a été banni des deux plateformes de réseaux sociaux après l’émeute du 6 janvier au Capitole, devrait dévoiler les poursuites lors d’une conférence de presse à 11h mercredi, ont indiqué des sources à Axios.

L’action en justice de l’ancien président bénéficie du soutien de l’America First Policy Institute, un organisme à but non lucratif qui défend sa politique. La présidente de l’institut, Brooke Rollins, et la présidente du conseil d’administration, Linda McMahon, qui sont d’anciens responsables de Trump, se joindront à l’ex-président pour son annonce.

Grâce aux recours collectifs, Trump peut poursuivre Zuckerberg et Dorsey au nom d’un groupe plus large de personnes qui, selon lui, ont été censurées par Facebook et Twitter.

Trump se plaint depuis longtemps que les géants des réseaux sociaux favorisent les libéraux et sont biaisés contre les conservateurs dans leurs politiques.

Il y avait des spéculations selon lesquelles la conférence de presse de l’ex-président aurait pour but de dévoiler une nouvelle plateforme de réseaux sociaux, mais ce n’est pas le cas, a déclaré un collaborateur de Trump à Maggie Haberman, correspondante du New York Times à Washington.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici