in ,

Duterte à Poutine : les pays occidentaux commencent des guerres qui font peur à eux-mêmes

Le président des Philippines Rodrigo Duterte a rencontré Vladimir Poutine pour la première fois au sommet de l’APEC au Pérou, louant les qualités de leader de son homologue russe et dénonçant l’Occident pour son « sectarisme » qui terrorise les petites nations ainsi que son bellicisme.

Les deux dirigeants se sont rencontrés dans la capitale péruvienne, Lima, ce samedi pour discuter du développement des relations russo-philippines.

Poutine a profité de cette occasion pour parler avec Duterte, rappelant que les deux nations célébraient 40 ans de relations diplomatiques.

« Ce laps de temps est court du point de vue de l’Histoire, mais nous avons été en mesure de faire beaucoup pour le développement des relations de partenariat global et nous avons accru la confiance », a déclaré le leader russe, selon TASS.

Il a également félicité Duterte pour sa victoire à l’élection présidentielle, qui a eu lieu aux Philippines le 9 mai. Poutine a expliqué que c’était une date spéciale pour tous les Russes, la date à laquelle le pays célèbre la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945.

Duterte a dit qu’il était impatient de rencontrer le président russe « non seulement parce que vous représentez un grand pays, mais à cause de vos compétences en tant que leader ».

Selon le président des Philippines, son pays avait toujours cherché à faire partie du monde occidental, « mais maintenant les nations occidentales n’ont de cesse de tenter d’attaquer les petits États et de les intimider ».

Un tel comportement est « un signe d’intolérance «  de la part des États-Unis et de ses alliés, a-t-il ajouté.

« Ils enclenchent des guerres dans lesquelles ils ont peur de se battre, » dit Duterte.

Il a accusé Washington de déclencher des conflits dans de nombreux pays – Vietnam, Corée, Irak, Afghanistan et ailleurs dans le cadre de ses «politiques destructrices. »

Le leader Philippin est connu pour ses sévères commentaires sur le président américain sortant Barack Obama, l’appelant « fils de pute » et lui disant « d’aller en enfer ».

À un certain moment, il a même annoncé l’annulation d’exercices militaires entre les Philippines et les forces américaines, mais a adouci sa position peu après.

Cependant, il se félicite de l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, disant qu’il y avait beaucoup de similitudes entre lui et le nouveau président des États-Unis.

 «Nous aimons jurer tous les deux. Pour un rien, nous jurons tout de suite, nous sommes les mêmes,» dit Duterte.

La réunion du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) se déroule dans la capitale péruvienne, Lima, du 19 au 20  Novembre.

L’APEC regroupe 21 pays riverains du Pacifique, dont la Russie, les États-Unis, la Chine, le Japon, la Corée du Sud et les Philippines, pour la promotion du libre-échange dans la région Asie-Pacifique.

Avatar

Written by Lerebelle

Lerebelle est un auteur indépendant, qui essaie d'apporter les infos les plus intéressantes de la semaine , mais qui souhaite aussi garder son anonymat .
Merci pour votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le taux de chômage vient de tomber à 1,9% en Islande !

Sarkozy passe devant tout le monde dans son bureau de vote au premier tour de la primaire, Juppé et Fillon font longuement la queue