Elon Musk compare Justin Trudeau à Hitler

Habitué des controverses, Elon Musk est au cœur d’une nouvelle polémique après avoir comparé Justin Trudeau et Adolf Hitler dans un tweet. Ce tweet en soutien aux camionneurs canadiens a été vivement critiqué puis supprimé par le milliardaire.

Un avocat du constructeur de voitures électriques Tesla a estimé jeudi, dans une lettre adressée à un juge, que le gendarme de la Bourse (SEC) menait une «campagne de harcèlement» à l’encontre d’Elon Musk, dans le cadre d’un accord noué entre les deux parties.

La SEC avait infligé plusieurs sanctions après un tweet dans lequel le chef d’entreprise assurait, en 2018, disposer des financements appropriés pour retirer Tesla de la Bourse, sans en apporter la preuve.

L’homme le plus riche au monde avait déjà apporté son soutien aux routiers canadiens menant la contestation sur le réseau social.

Il répondait à un article rapportant que les autorités canadiennes avaient demandé aux institutions financières de ne pas faciliter les transactions financières de 34 comptes de cryptomonnaies ayant pu apporter leur soutien aux manifestants opposés aux restrictions sanitaires.

Sur l’image figure une photo du dirigeant nazi et les messages «arrêtez de me comparer à Justin Trudeau».

L’élection est jouée d’avance selon Michel Onfray…

La Russie se moque des Etats-Unis et demande la « liste complète des dates d’invasion de l’Ukraine » pour l’année à venir