Emmanuel Macron suggère l’idée d’un septennat avec des élections de mi-mandat

Jugeant « le quinquennat probablement trop court pour le temps présidentiel », le président candidat à sa réelection suggère l’idée d’un septennat séparé par des élections de mi-mandat, comme aux États-Unis.

Bientôt le retour des mandats de sept ans plutôt que cinq? Dans un entretien au magazine Le Point publié ce mardi, Emmanuel Macron s’est prononcé en faveur d’un mandat présidentiel de sept ans, au lieu des cinq ans actuellement en vigueur.

« Le fait de ne pas avoir de respiration démocratique pendant cinq ans n’est plus adapté à notre époque », considère le chef de l’État dans cette interview accordée en plein entre-deux tours, avant de proposer l’idée d’instaurer en France des élections de mi-mandat qui ont lieu tous les deux ans aux États-Unis.

« Le quinquennat est sans doute trop court »

« Il faudrait peut-être avoir quelque chose qui ressemblerait à des élections de mi-mandat, comme aux États-Unis », lance Emmanuel Macron. « Ce sont là mes réflexions libres, j’ai dit que je voulais mettre en place une commission transpartisane sur ce sujet. Je pense aussi que le quinquennat est sans doute trop court pour un temps présidentiel en France ».

Le chef de l’État suggère « un septennat avec des midterms », car cela « séparerait par exemple mieux l’exécutif gouvernemental de la part d’exécutif présidentiel. Cela dit, je ne crois pas du tout que la Ve République soit un mauvais régime, au contraire. La crise actuelle est surtout une crise d’efficacité. Dans le monde d’aujourd’hui, il faut pouvoir décider vite, fort et clair. »

Source

François Asselineau : « J’appelle absolument à faire barrage à Emmanuel Macron »

Le philosophe sioniste Raphaël Enthoven traite les électeurs français de cons