in

En Chili les militaires torturent et tirent dans le dos des manifestants en pleine rue

Grave dérive totalitaire du président Sebastian Piñera. Le pays est en roue libre avec des assassinats, des séances de torture et d’humiliation des manifestants. L’Elysée n’a pas dit un mot, acune condamnation.

Voilà quelques images très dures des abominations qui ont lieu en ce moment au Chili. Des images que vous ne verrez probablement pas au JT de 20H.

Donner 10 secondes à des gens pour partir et leur tirer dans le dos…quel genre de démocratie fait cela?

Cet homme a été abattu par les militaires et traîné au sol comme un chien (images dures).

https://twitter.com/LID_Chile/status/1186053059681673218?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1186053059681673218&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.fawkes-news.com%2F2019%2F10%2Fretour-de-la-dictature-chilienne-les.html

Un autre jeune de 21 ans a été mitraillé par les militaires. Il est mort.

Certains messages sur les réseaux sociaux indiquent qu’il pourrait y avoir bien plus de morts que ceux admis par le gouvernement.L’homme indique que des policiers en civil tuent des manifestants et qu’ils sont ensuite brûlés dans des centres commerciaux.

Séance de torture et d’humiliation collective :